Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

J'aurai la force

J’aurai la force. Celle que je puise dans ma faiblesse, la plus forte, celle de l'esprit. J’aurai la force de rejeter les dragons dans le pays des chimères pour mieux subir l’épreuve. Car rien n’est plus facile que de s’abandonner au désespoir et au découragement. La résignation aussi, je la place dans le rayon des carcans stériles. Mon combat permanent est d’avancer contre vents et marées, dans mon cas, les vents et les marées peuvent s’appeler douleurs et fatigue. Mais en aucun cas je ne me laisserai figer dans la voie de la résignation. Je veux croire que la vie toujours renouvelée s’offre à moi pour de nouvelles promesses. Je veux bien m’abandonner dans le cocon de l’espérance. Je veux bien me laisser aller dans les bras d’Amour, celui qui ne ment jamais. Alors je serre les dents face à l’adversité. Je fais taire ces petites voix en moi qui m’implorent un peu plus de repos, un peu plus de considération pour mes membres meurtris. Il n’est pas encore temps pour moi de déposer les armes. Je me veux combattive au-delà du mal-être, je me veux prête à tous les défis, même celui de résister à l’appel de la dépression. Ah, me laisser aller dans les rails sécuritaires de la prise en charge psychologique ! Ah, me laisser sombrer dans les voiles obscurs des peines, des angoisses et de toutes les peurs ancestrales. Mais non ! J’aurai la force. Jusqu’au bout. Pas seulement pour moi. Mais aussi pour ceux qui m’aiment. Je m’en voudrais d’être en plus source de chagrin ou de souci. Non ! Jamais ! Même l’échec, je saurai le transformer en nouvel élan vital. Mettre un genou à terre, de temps en temps, pour mieux repartir, pour mieux inventer de nouvelles voies. Car la vie est plus forte même au plus profond des blessures. Mes blessures, je saurai les soigner, une à une. Je serai plus forte que la maladie car je sens en moi la capacité de lui faire la nique. J’aurai la force de rire jusqu’au bout de cette farce inique. Plus je serai fatiguée et plus je m’activerai. Plus je souffrirai et plus vous me verrez agir et jouir de la vie. Il n’est pas question que j’écoute ces dragons en moi qui jouent, perfides, avec mes émotions et ma sensibilité. Qui n’ont qu’un seul but, m’entraîner avec eux dans les profondeurs de la nuit. J’ai en moi le pouvoir de dire non ! J’ai en moi la puissance vitale qui m’aidera à surmonter le mal. Je subirai l’épreuve grâce à ma volonté tenace mais aussi grâce au chaleureux et discret accompagnement de vous tous, amour, amis, famille et relations virtuelles, solides, fidèles et surtout empathiques. Grâce à votre empathie qui m’accompagne et me soutient dans les craintes et les manques (car je ne suis pas superwoman, j'ai des faiblesses, et pas que musculaires). Cependant pour être fidèle à ma positive attitude, je crie haut et fort que plus mes muscles faibliront et plus mon esprit sera fort. Je ferai de la résistance jusqu'au bout ! Tenez-vous le pour dit ! Et continuez vous aussi, frères et soeurs en souffrance, à garder le vent dans les voiles ! Liza Lo Bartolo Bardin http://theatremavie.canalblog.com/ http://lizalobartolo.canalblog.com/

 

force,résistance,douleurs,accompagnement,empathie,blessures,dépression

Commentaires

  • Jai ete touché par votre texte il montre bien combien vous devez lutter pour faire face "je suppose" a une maladie? pour ma part j ecris aussi je pense que c est le seul échappatoire pour exprimer vraiment ce que l on ressent au travers de poéme ca passe mieux au travers de ceux qui nous lise ca les sensibilisent plus .JE reve un jour que mes poemes puissent voir enfin le jour actuellement j en ai plus de 130 a mon actif.en attendant je vous souhaite beaucoup de bonnes choses .je sais ce ke sais Moi je sui epileptique pharmacorésistante du a une tumeur c est pourquoi je me refugie dans l ecriture.

  • Ces mots qui résonnent...
    Ces mots qui Résonnent
    D'ou qu' ils viennent
    Je les entends,je les ressens
    Ils me feront toujours mal
    Pourquoi résonnent_ils si fort?
    Je les entends encore!
    Meme,dehors ils s'expriment encore
    Quand cesseront-ils d exister,de résonner dans ma tete?
    J'en ai marre,ça me provoque de horrible cauchemards
    Le jour ou ils cesseront d'exister
    Je serais enfin libérée
    De toute cette pression
    Qui m'empeche d'avancer
    Pour enfin vivre une vie sans tension
    Et sans Humiliation.

Les commentaires sont fermés.