Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

LE DEFI OU LA FORCE ET LE COURAGE D'EN RIRE

  • Connaissez-vous le GIMI ?

    Créé par l'Afm-Telethon, avec le soutien du Professeur Olivier Benveniste, chef du service des Maladies systémiques et Myosites du groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière à Paris, nous sommes un groupe de malades touchés par une myopathie inflammatoire (myosite).
    Notre but : aider, informer, soutenir, améliorer la prise en charge des personnes atteintes de Dermatomyosite, Dermatopolymyosite, Polymyosite, Myosite à inclusions, Myosite nécrosante avec auto-anticorps anti-SRP ou anti-HGMCoA réductase, Myosite de chevauchement, Syndrome des antisynthétases et leur famille.

    Merci de consulter notre blog ici :

    http://myopathiesinflammatoires.blogs.afm-telethon.fr/,

    Merci de vous inscrire à la newsletter.


    ‪#‎myositis‬ ‪#‎raredisease‬ ‪#‎myopathie‬ ‪#‎inflammatoire‬

    Lire la suite

  • LE DEFI ou la force le courage d'en rire, la préface

    LE DEFI ou la force et le courage d'en rire"  publié depuis 2009 est autant apprécié par les soignants que par les patients !  Il est la suite du premier volet de mes aventures médicales intitulé "Ma poly-dermatomyosite, je préfère en rire". Aujourd'hui, si je n'en ris plus, je conserve néanmoins l'humour et la légèreté qui caractérisait le premier volet. Je vous en présente d'abord la préface d'Ambre Saint-Pierre (Ecrivain) :

    Lire la suite

  • Tant de témoignages...

    Merci de vous inscrire sur la newsletter pour avoir le suivi de mes aventures !

    Lire la suite

  • PRESSE ARCHIVE 2007

    Concerne le livre témoignage "LE DEFI ou la force et le courage  d'en rire"

    310 pages d'informations et d'encouragements pour les patients de maladies neuro-musculaires

    comme les polymyosites-dermatomyosites.

    Lire la suite

  • Retour à la case départ ! La dermatomyosite se réveille...

    28 août 2012

    Retour à la case départ...

    Mon hospitalisation prévue initialement le 3 septembre est avancée au mercredi 29 août. Pourquoi ? Oh... l'urgence vient surtout du fait que je ne peux plus rien avaler et comme j'ai déjà perdu 4 kilos en peu de temps, il est temps d'agir. Mais aussi parce que la douleur devient insupportable. Que se passe t-il ? Bon, vous savez que cette maladie auto-immune, la poly-dermatomyosite, ou dermatomyosite, entraine des inflammations musculaires douloureuses et invalidantes.

    Je suis restée relativement tranquille pendant quelques mois, la maladie ayant été provisoirement stabilisée grâce à un bon traitement. (Cortisone, immunosuppresseurs etc...) Mais la diminution du traitement ne m'a pas réussi. Une remontée (légère) des CPK indique donc une rechute. Où se niche cette fois la vilaine maladie qui me fait souffrir ? En plus des jambes, et des bras... Dans le larynx ! Les muscles qui permettent de déglutir sont en pleine "combustion" depuis deux semaines. Résultat : je ne peux plus rien avaler ni de solide ni de liquide sans faire d'horribles grimaces ! Avouez que ce n'est pas avantageux ! Le côté qui me convient, c'est que j'ai facilement perdu les 4 kilos qui me gênaient.

    Alors encore une journée et une nuit à supporter et des injections de bolus de corticoïdes vont me soulager. J'ai déjà connu cet épisode en 2007, lorsque j'étais traitée à La Timone de Marseille. (Voir "le Défi, ou la force et le courage d'en rire").  Au bout de trois jours d'injections la douleur a progressivement disparu et j'ai pu recommencer à manger (que du mixé pendant une semaine). Alors je suis très confiante. J'ai déjà l'expérience, et cela aide. La douleur du larynx et les brûlures irradient jusque dans les oreilles en passant par les machoires. C'est toute la sphère ORL qui est atteinte.

    Me voici donc revenue en quelque sorte (d'où le titre de cet article) à la case départ. Rebelote ! Sauf que cette fois-ci, je suis attendue dans le service du Professeur Herson, service de médecine interne, au centre de référence des maladies neuro-musculaires, à la Pitié Salpétrière à Paris, où je suis suivie depuis 2007 après avoir quitté le Sud-Est pour le Morbihan.

    J'emporte avec moi mon ordinateur de poche : le tout nouveau galaxy Note, alors si vous voulez bien suivre mes nouvelles péripéties et nouvelles aventures médicales, vous pourrez lire mes comptes-rendus chaque soir sur ma page facebook. Peut-être même des photos.

    Je vous promets de rester objective et pétillante d'humour... comme d'habitude ! Je vous bise !! Et à tout bientôt !!

    Liza Lo Bartolo

     

    LE-DEFI--ou-force-et-courage-d-en-rire-R

  • Où j'en suis après 5 ans de galère...

    Pour ceux qui se demandent comment j'arrive à mener mes projets ou objectifs à terme avec cette maladie invalidante qu'est la dermatomyosite associée à la panniculite des maladies systémiques...

    D'abord, je précise à nouveau que cette pathologie touche le derme (dans mon cas c'est plutôt l'hypoderme), et les muscles. La dégénérescence de mon hypoderme laisse des traces visibles au niveau des jambes : de plus ou moins larges dépressions qui donnent à mes petites gambettes l'effet bizarre d'un terrain anciennement exposé aux mines anti-char ! Oups ! Quelle drôle d'image ! Aussi, par pudeur et sens de l'esthétisme je préfère me vêtir de pantalons protecteurs. Par contre, sur le visage je ne peux rien cacher, à moins de me couvrir d'un tchador... mais non... Pas envie de cacher les creux de mes joues... Tant pis !

    Si c'est douloureux ? Évidemment, mais les anti-douleurs existent, n'est-ce pas ? Mon plus gros souci à ce niveau-là, c'est l'avenir... Combien de temps cette dégénérescence va-t-elle durer ? Mon hypoderme va-t-il fondre ainsi encore pendant longtemps ? Il ne me restera donc que la peau et les os ? Si seulement on me donnait des infos... Je me ferais une raison. le plus dur c'est de ne pas savoir.

    ET mes muscles ? Cela se voit moins, mais c'est bien plus ennuyeux car encore plus douloureux. Et c'est la permanence de la douleur qui fatigue, n'est-ce pas ? Lorsque je me sens mieux, j'ai l'impression que je pourrais soulever des montagnes (euh... j'exagère un peu, là) alors je me mets à jardiner... et comme je ne sais pas m'arrêter, je dépasse souvent les limites du  bouchon un peu trop loin...comme Maurice (vous vous souvenez de cette pub marrante ?). ! 

    Alors après trois cures d'immunoglobulines (Tégéline) à raison de trois jours  par mois, le professeur qui me traite (Pr Olivier Benveniste en qui j'ai totalement confiante) a décidé de faire une pause dans les injections. Parce que je me sens mieux. La Tégéline m'a reboostée, donné du tonus. Figurez-vous que lors de la dernière série d'injections, dans une chambre du service de médecine interne de l'institut de myologie à la Pitié Salpétrière, je me conditionnais en me répétant inlassablement : "c'est la vie qu'on m'injecte... rien que de la vie.. que de la vie..."

    Depuis ces cures de Tégéline, il est vrai que je reprends espoir : plus de tonus, plus de force, mois de douleur et de fatigue. Pourvu que l'effet perdure longtemps encore longtemps. J'ai envie de bouger et  de faire tant de choses physiques que je ne pouvais plus faire depuis presque 5 ans.

    Donc voici actuellement le traitement de fond que je poursuis tranquillement à la maison  pour continuer à vivre presque comme si de rien n'était, sauf que j'ai besoin de plus de repos et de calme que les autres, ceux qui sont en bonne santé.

    CORTANCYL :  je baisse de 5 mg tous les 15 jours. Actuellement j'en suis à 15 mg. Je n'ai pas encore réussi, depuis mars 2007 à me passer totalement des corticoïdes ! J'avoue en être largement saturée. mais si je les abandonne trop rapidement il y a danger de rechute sévère.

    IMUREL 50 mg : un immuno suppresseur prescrit seulement depuis seulement début 2009. Pourquoi avoir tant attendu ? Mystère !

    PLAQUENIL 200 mg : je le prends depuis que j'ai commencé les immuno globulines (Tégéline) en février 2009. Avec ça, il faut que je surveille de près mes yeux.. cela peut altérer la vision. Vous n'êtes pas sans savoir que tout médicament a des effets secondaires... 

    BACTRIM pour éviter tout risque d'infection. Il y a un tel méli-mélo dans mon système immunitaire avec les corticoïdes, les immuno suppresseurs, les immuno globulines... que je suis susceptible d'attraper tout ce qui passe à portée de nez ou de voix !

    TOPALGIC L.P. 100 mg : seulement en cas de douleurs trop importantes. Comme c'est un produit morphinique, je préfère l'éviter au maximum.

    Et puis les autres remèdes pour protéger les os : CACIT et FOSAMAX.

    Pour les épisodes de péricardite, il suffit d'un sachet d'ASPEGIC 1000.

     

    Voilà après avoir fait un peu de pub pour quelques laboratoires pourvoyeurs de vie autant que de soucis empoisonnants, je peux vous assurer que j'ai un moral en béton ! Et vous savez pourquoi ? Parce que je me fixe sans arrêt des objectifs et que je réalise la plupart de mes projets, même s'ils m'occasionnent une évidente fatigue ! Que voulez-vous ? Je ne suis pas du genre à rester inactive. Le repos complet, celui qui consiste à rêvasser, me déprime. Il me faut construire, bâtir, inventer.... L'écriture est pour ce faire un merveilleux outil  de construction.

    Les dernieres semaines ont été particulièrement agitées. Partie me reposer dans les Hautes Alpes, j'en ai profité pour joindre l'utile à l'agréable : 4 dédicaces dans la semaine ! Et puis ce dernier week-end, deux salons du livre. Un peu violent cette série de déplacements littéraires, mais comme je suis fière d'y être parvenue ! Evidemment, il me faudra quelques jours pour récupérer...

    J'ai à nouveau rendez-vous avec le Professeur à Paris le 27 mai prochain. Il décidera s'il y a lieu de poursuivre les injections mensuelles de Tégeline ou pas. Pour ma part, je lui ai annoncé au mois de mars qu'à la fin de l'année je serai guérie ! Il ne veut pas y croire, mais moi OUI ! Parce que lorsque j'ai décidé quelque chose, rien ne m'arrête ! Bon, je reconnais qu'il s'agit avant tout de se conditionner : positive attitude ! Quand le mental est fort, la guérison est assurée à 50 % !

    Voilà, les p'thys loups. Vous savez presque tout. En réponse à quelques uns d'entre vous qui m'avez demandé comment je vais et où j'en suis...

    Sachez que votre empathie m'est plus précieuse que tout.

    Prenez bien soin de vous.

    Liza Lo Bartolo Bardin

    http://lizalobartolo.canalblog.com/

     

    Et pour découvrir mon témoignage complet depuis 2005 :

    Mon livre LE DEFI OU LA FORCE ET LE COURAGE D'EN RIRE

    récit,témoignage,expérience,système immunitaire,pr olivier benveniste,pitié salpétrière,unstitut de myologie,afm

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    310 PAGES - 18,50 € frais de port compris

    par chèque ou virement paypal à

    editionsflammesdame @ hotmail.fr

    Renseignements :

    l'auteur Liza LO BARTOLO BARDIN  mail : lizabardin @ live.fr

  • Facebook et moi !

    Merci de venir rejoindre mon groupe chez facebook ! Profil Facebook de Liza Lo Bartolo Bardinfacebook,amis,réseau

  • LE DEFI ou la force le courage d'en rire, la conclusion

    Conclusion de "Dites-moi que je rêve"  (Deuxième volet de mon livre LE DEFI OU LA FORCE ET LE COURAGE D'EN RIRE.)

     

    conclusion,livre,dermatomyosite,polymyosite,témoignage,téléthon,hôpitaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au moment où mon éditeur travaille sur mon manuscrit en vue de sa prochaine publication, j’en suis à attendre ma prochaine H.D.I. (Hospitalisation de durée indéterminée). Elle est prévue pour le 15 décembre 2008. Je m’attends à une série d’examens. Tous ceux que j’ai déjà subis à deux reprises sur Marseille. Pourquoi cette hospitalisation alors que le rendez-vous de consultation était pris pour le 11 décembre ? Il se trouve que mon dermatologue de Pontivy, en voyant les nouures, ou les nœuds, de mes muscles, m’a adressée ipso facto chez le chirurgien orthopédiste pour une biopsie musculaire profonde d’un membre inférieur. Par précaution mais aussi par fidélité à mon professeur de Paris, je l’informe sur son répondeur de cette intervention prévue pour le 28 octobre à 17 h. Juste à temps, il me rappelle pour me dissuader de la subir ailleurs que sur un centre de référence. Il préfère grouper la biopsie avec tous les autres examens à Paris. Pour une meilleure analyse et surtout un meilleur suivi. A l’instant où je tapais ces dernières lignes, un coup de téléphone du secrétariat du Pr Benveniste. Je constate encore une fois la différence de comportement entre les services hospitaliers de Marseille et ceux de Paris. Ici pas besoin de passer des heures à essayer de communiquer ou de joindre qui que ce soit. Je suis rassurée par l’intérêt montré et même démontré par ces échanges téléphoniques avec le secrétariat du service qui s'occupe de moi. Le rendez-vous de consultation du 11 décembre est maintenu. Pour ne pas faire des allers-retours épuisants nous resterons sur Paris en attendant l’hospitalisation. Si seulement je pouvais être en forme à ce moment-là pour jouer « à la parisienne » ! Aux approches de Noël la ville sera illuminée. Les boutiques nous éblouiront de mille éclats par leurs devantures décorées d’or et de paillettes. Et les spectacles proposés nous attireront par leurs titres prometteurs de rires. Je me ferais bien une bonne provision de rires avant l’hospitalisation, histoire de mieux supporter les examens. "Dites-moi que je rêve" est la suite de "ma poly-dermatomyosite, je préfère en rire". Tant que j'aurai un soupçon de force je continuerai à témoigner pour que ces maladies auto-immunes ne restent pas dans l'ombre, et pour qu'au moins un rayon de lumière se focalise sur ces maladies orphelines. Juste pour ne plus ressentir ce sentiment d'abandon. Alors… suite au prochain épisode ! Si Dieu me prête vie, je poursuivrai le récit de cette aventure que je sublime en la relativisant, par un troisième épisode. Si je ne voyais pas tous les côtés positifs de cette histoire, je serais déjà vaincue. Peut-être vous apprendrai-je sur mon prochain opus la découverte d’un nouveau protocole de soins, ou la trouvaille miraculeuse d’une nouvelle molécule, ou… que la recherche avance, même pour nos maladies embarrassantes, rares et orphelines. En attendant, j’espère que ce deuxième volet " Dites-moi que je rêve" apportera une petite lumière sur ces maladies qui nous laissent désemparés mais pas sans espérance. Des pathologies qui laissent les médecins bien embarrassés, ne sachant pas trop comment nous annoncer leur impuissance, mais j’ai bon espoir que les choses évoluent bientôt. Peut-être grâce à une écoute un peu plus empathique de leurs patients, (et non de leurs clients) découvriront-ils d’autres pistes de recherche ? Si ce livre "Dites-moi que je rêve" offre à tous ceux qui souffrent ne serait-ce qu’un petit éclair d’encouragement, et l’envie de se battre, de rester debout et d’avancer coûte que coûte, contre vents et marées, alors je serai récompensée. Pour partager votre expérience et m’offrir votre témoignage, merci de m’écrire sur : lizabardin@live.fr

     

    Pour découvrir et lire ceux des autres, ou laisser des commentaires, visitez mon site http://theatremavie.canalblog.com dans les catégories Santé. Liza Lo Bartolo Bardin

     

    conclusion,livre,dermatomyosite,polymyosite,témoignage,téléthon,hôpitaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour obtenir ce livre témoignage de 310 pages

    merci d'adresser un paiement de 19,50 € (frais de port compris)

    Par virement PayPal

    à editionsflammesdame @ hotmail.fr

    Renseignements auprès de l'auteur :

    lizabardin @ live.fr

     (Enlever les espaces sur les adresses mail)

     

     

  • Témoignage sur ma Polydermatomyosite

     1er Volet – 1er juin 2005 – 30 juin 2006

    LIZA LO BARTOLO BARDIN

    Ma poly-dermatomyosite, je préfère en rire

     

    polymyosite,hospitalisation,témoignage,traitement,communication,téléthon,livre

     

     

    Qu’est-ce qui peut donner un sens à notre existence, lorsque celle-ci se fait si lourde qu’on en perd le goût de vivre ? Se pencher sur la souffrance des autres ? Et compatir ? Agir pour grandir dans l’adversité ? Se réjouir des tous petits bonheurs quotidiens ? S’amuser des maux pour mieux les apprivoiser avec les mots ? Et rire ? Peut-être un peu de tout cela à la fois. Rire surtout de tout en lâchant prise et en déballant le poids des non-dits. Ce grand déballage, il m’a fallu le faire d’abord sur mon blog : c’était presque une question de survie. La panique était telle qu’il me fallait trouver un support quotidien de communication. Communication et partage sont devenus mes deux compagnons d’écriture, alors assurément ils m’aident à traverser un désert d’incompréhension, de doutes, d’angoisses, de maux indicibles, avec la légèreté de la dérision et de l’humour parce qu’il vaut mieux en rire qu’en pleurer. C’est tellement meilleur pour le moral !

     

    "J'ai décidé d’être heureux, parce que cela est bon pour ma santé » Voltaire.

     

    les témoignages de plusieurs de mes « compagnons d’infortune »  parce qu’ils m’ont encouragée et soutenue, et que les informations qu’ils m’ont apportées seront forcément utiles à d’autres. (Visibles également  http://theatremavie.canalblog.com dans les catégories SANTE) 

     

     © Copyright tous droits réservés À LIZA LO BARTOLO BARDIN

     

    Toute reproduction interdite pour tous les pays

     

     lizabardin@live.fr ce lien pour le recevoir dédicacé par l'auteur !

    Précision importante : Les droits d'auteur sur ce livre sont reversés intégralement à l'A.F.M. donc merci de ne pas considérer cet article comme une publicité ! www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites 
Web.polymyosite,hospitalisation,témoignage,traitement,communication,téléthon,livre

     

     

  • Moi je vous dis Merci !

    Thomas est l'ambassadeur de ce téléthon 2008. A quelques jours du téléthon il nous explique, avec ses mots, pourquoi il est important pour lui de se battre. "Peut-être que l'année prochaine, je ne pourrai plus aller aux champignons : je fais des efforts pour continuer à marcher, mais j'ai du mal et quand je serai trop grand, mon papa ne pourra plus me porter... J'aime pas parler de la maladie aux autres. J'ai peur qu'on ne comprenne pas ce que c'est et qu'on se moque de moi. Mais moi, je lui parle et, des fois, elle me répond ! Quand je mets mes attelles pour la nuit, elle râle. C'est bien fait pour elle ! Mon rêve, c'est que les docteurs mettent Myomyo (c'est comme ça que je l'appelle) au cachot, qu'ils lui fassent la peau. Je voudrais réussir à être heureux parce que j'aime vivre ma vie comme elle est. Je suis malade, je veux guérir : c'est tout." Thomas, ambassadeur du téléthon 2008. Je pourrais m'exprimer avec les mêmes mots, si je n'étais pas une gamine de 54 ans !

    téléthon,merci

  • Un livre au profit du TELETHON 2008 !!!!!

    Un livre au profit du TELETHON 2008 !!!!! Samedi 6 novembre à Noyal Pontivy et Saint Thuriau ! a806e721a6e33c7e0a84f9bd25db8a9c.jpg « Huit auteurs au profit de la lutte contre les Myopathies » Huit auteurs déjà publiés (2 belges et 6 français), copains dans la vie, se sont réunis pour créer un recueil original de nouvelles. Huit nouvelles, huit univers. Les droits d’auteurs de ce livre seront intégralement reversés à l’afm, association française contre les myopathies. Comment acheter ce livre ? Simple. En allant sur le site de l'éditeur : www.edilivre.com. (207 pages - 17 euros) Vous pouvez également le télécharger à moindre coût (4.90 euros).Format PDF. ET SI VOUS LE SOUHAITEZ DEDICACé : en m'envoyant un mail : lizabardin@live.fr Je serai en dédicace pour vendre ces livres à Noyal Pontivy (56) le 6 décembre 2008. de 14 h à 17 h Mais également à Saint Thuriau (56) le 6 décembre jusqu'à 18 heures ! Vous pouvez également nous aider dans ce combat ! Comment donner ? Vous pouvez faire un don par carte bancaire, toute l’année, sur le site du Téléthon: www.telethon.fr Vous pouvez également adresser votre don par chèque à l’ordre de l’AFM à l’adresse suivante : AFM – TELETHON – Internet – BP 83637 – 16954 ANGOULEME CEDEX 9. SOMMAIRE : Marie-Paule Asselain : La robe blanche. Chantal Bauwens : La robe rouge. Marie-Laure Bigand : Le pardon en héritage Jacques Deveaux : La promesse. Liza Lo Bartolo Bardin : La dernière prophétie. Vanessa Mattin : Le bureau d’à côté. Yannick Piel :Le Gang des livres. Francine Ruellan : Gamine de Paris. Posté par lizalobartolo à 13:11 - Recueil LES COPAINS

     

    http://theatremavie.canalblog.com/,http://lizalobartolo.canalblog.com/

  • J'aurai la force

    J’aurai la force. Celle que je puise dans ma faiblesse, la plus forte, celle de l'esprit. J’aurai la force de rejeter les dragons dans le pays des chimères pour mieux subir l’épreuve. Car rien n’est plus facile que de s’abandonner au désespoir et au découragement. La résignation aussi, je la place dans le rayon des carcans stériles. Mon combat permanent est d’avancer contre vents et marées, dans mon cas, les vents et les marées peuvent s’appeler douleurs et fatigue. Mais en aucun cas je ne me laisserai figer dans la voie de la résignation. Je veux croire que la vie toujours renouvelée s’offre à moi pour de nouvelles promesses. Je veux bien m’abandonner dans le cocon de l’espérance. Je veux bien me laisser aller dans les bras d’Amour, celui qui ne ment jamais. Alors je serre les dents face à l’adversité. Je fais taire ces petites voix en moi qui m’implorent un peu plus de repos, un peu plus de considération pour mes membres meurtris. Il n’est pas encore temps pour moi de déposer les armes. Je me veux combattive au-delà du mal-être, je me veux prête à tous les défis, même celui de résister à l’appel de la dépression. Ah, me laisser aller dans les rails sécuritaires de la prise en charge psychologique ! Ah, me laisser sombrer dans les voiles obscurs des peines, des angoisses et de toutes les peurs ancestrales. Mais non ! J’aurai la force. Jusqu’au bout. Pas seulement pour moi. Mais aussi pour ceux qui m’aiment. Je m’en voudrais d’être en plus source de chagrin ou de souci. Non ! Jamais ! Même l’échec, je saurai le transformer en nouvel élan vital. Mettre un genou à terre, de temps en temps, pour mieux repartir, pour mieux inventer de nouvelles voies. Car la vie est plus forte même au plus profond des blessures. Mes blessures, je saurai les soigner, une à une. Je serai plus forte que la maladie car je sens en moi la capacité de lui faire la nique. J’aurai la force de rire jusqu’au bout de cette farce inique. Plus je serai fatiguée et plus je m’activerai. Plus je souffrirai et plus vous me verrez agir et jouir de la vie. Il n’est pas question que j’écoute ces dragons en moi qui jouent, perfides, avec mes émotions et ma sensibilité. Qui n’ont qu’un seul but, m’entraîner avec eux dans les profondeurs de la nuit. J’ai en moi le pouvoir de dire non ! J’ai en moi la puissance vitale qui m’aidera à surmonter le mal. Je subirai l’épreuve grâce à ma volonté tenace mais aussi grâce au chaleureux et discret accompagnement de vous tous, amour, amis, famille et relations virtuelles, solides, fidèles et surtout empathiques. Grâce à votre empathie qui m’accompagne et me soutient dans les craintes et les manques (car je ne suis pas superwoman, j'ai des faiblesses, et pas que musculaires). Cependant pour être fidèle à ma positive attitude, je crie haut et fort que plus mes muscles faibliront et plus mon esprit sera fort. Je ferai de la résistance jusqu'au bout ! Tenez-vous le pour dit ! Et continuez vous aussi, frères et soeurs en souffrance, à garder le vent dans les voiles ! Liza Lo Bartolo Bardin http://theatremavie.canalblog.com/ http://lizalobartolo.canalblog.com/

     

    force,résistance,douleurs,accompagnement,empathie,blessures,dépression

  • Rencontre aux Herbiers

    3f490fbd4981a0852c9a50524a1e89a6.jpg

     

     

     

     

     

     

    LE-DEFI--ou-force-et-courage-d-en-rire-R.jpg

  • Venez me rencontrer à Paris

    0e94a1102365e3c8f4465a6414bbbd72.jpg

    0ae7b5202ba194a3150843ca19bf6b8b.jpg

    Bonjour à tous !

    J'aurai le plaisir de vous dédicacer ces deux livres au Salon du Livre à Paris le 15 et 16 mars 2008, de 15 h à 17 h.

    Merci de votre visite qui me fera le plus grand des plaisirs même si vous n'achetez pas !

  • JOYEUSES FETES A TOUS !

    ea18f87ba7893c4d0c145136541e2881.gif

    7f0cce0ad1139a8956cdad89777ea5c4.gif

    d51f987c98a6bb10473f55d492487f9c.gif

    Tout ceci pour vous remercier d'avoir répondu présent lors du téléthon !
    Vous êtes des anges !
    Gros bisous !

  • Défi relevé et réussi !

    http://theatremavie.canalblog.com/archives/2007/12/08/7167124.html

    Sur ce lien vous verrez toutes les photos de ma participation... à Vannes !
    Trop "vannée" ce soir pour vous publier les photos... Demain... après une bonne nuit de repos ! Promis ! En attendant cliquez ou copiez-collez le lien ci-dessus !*

    Gardez toujours le vent dans les voiles...
    3637...36.7...3637..3637..3637..3637...
    Liza Lo Bartolo Bardin

    a49b1c216c6c7691df33ea9033fdd5f4.jpg

  • Mon téléthon en Bretagne !

    http://www.millepoetes.operationspeciale.com/

    1c263f02994a13e257b840d9e59d0556.jpg

    RENDEZ-VOUS CE SAMEDI 8 DECEMBRE AU CHATEAU DE L'HERMINE A VANNES ! Présente au château de l'Hermine de 10 h à 18 heures, du 3 au 10 décembre 2007. L'an dernier, j'ai eu la joie et le privilège de participer à une manifestation pour le téléthon 2006 dans les Hautes Alpes, avec le parrainage de Fabienne Thibeault. C'était donc à Embrun, à l'office du Tourisme, où j'ai pu vendre mes livres "Ma Polydermatomyosite, je préfère en rire" au profit de l'A.F.M. (Association Française contre les Myopathies).

    06cb04c3a848a3414574c11e5b4e69ce.jpg

    Cette année, je serai bretonne depuis le 20 novembre. Je m'installe en centre-bretagne, quelque part dans le beau département du Morbihan. Et j'ai la chance de participer au téléthon de Vannes, voici le message reçu : "C’est avec plaisir que nous vous accueillerons à Vannes. La salle se situe au Château de l’Hermine près des remparts de Vannes , un peu excentrée , mais près de la Place des Lices (Halles et marché le samedi)." Cécile Furio (de la délégation téléthon de Vannes) Alors, j'ai hâte d'y être. Le château de l'Hermine près des remparts de Vannes ! Quelle adresse ! Et j'espère vous y voir ! En achetant mon livre, vous offrez 4.50 euros à l'AFM. Diffusez le message autour de vous. Venez nombreux entre le 1 et le 10 décembre 2007. Les dates de ma présence au chateau de l'Hermine : les 4 et 8 décembre de 10 h à 18 h. Les Hauts Alpins se sont montrés généreux. Je ne doute pas de la générosité des bretons.

    Tristesse lundi soir : j'ai appris le "départ" de Gilbert qui s'occupait du site du germanetthon http://www.germanetthon.ac-aix-marseille.fr/webphp/index.php?lng=fr Je l'avais "croisé" pendant notre téléthon 2006 à Serres. Il avait à coeur de se tenir près de tous ceux qui combattent jour après jour et pour lesquels chaque nouveau jour était une victoire sur la maladie, sur la mort. Là où il est maintenant, Gilbert ne souffre plus. Voici le mail reçu qui m'a prévenue de son décès. Source : l'email d'Eric Vala, responsable du Germanetthon des Hautes Alpes. " Gilbert, après les dernières paroles échangées autour de l'implication exceptionnelle de toutes celles et tous ceux qui ont donné toutes leurs forces sur la piste de La Germanette, nous a quitté dans la sérénité d'avoir été jusqu'au bout de son combat pour la vie... Sa douleur s'achève et la nôtre nous la partageons avec sa famille et ses proches... Demain, mardi 4 décembre, à 10 h en l'église de Veynes, nous serons nombreux à faire pour lui et ses proches l'ultime bout de chemin afin qu'il reste dans nos mémoires comme 'le porte -parole des gens malades' comme lui... Gilbert était fier de tous ces messages de soutien venus des écoles depuis l'an dernier et qu'il mettait lui-même en ligne sur le site du 'germanetthon'... Gilbert, tu avais une philosophie de la vie toute particulière, aussi avons nous partagé ensemble ces quelques mots... 'Nos pas et nos idées s'entremêlent bien souvent et les uns et les autres s'entrecroisent pour former et ébaucher une trame singulière qui dit notre vie! Si nous marchons, courons seul ou ensemble, seul et ensemble, le matin ou l'après midi, le long de la piste de La Germanette ou en vue d'un sommet qui se reflète dans l'eau du Buëch, vite ou lentement, ce n'est pas anodin... Nous traçons sur le monde et sa terre un sillon singulier que le vent, petit à petit, effacera mais nous aurons remué un peu de poussière, quelques idées et d'étranges rêves...'* Eric V. *adapté d'un extrait tiré de 'Petite philosophie du marcheur' de Christophe Lamoure éd.MILAN

    LE-DEFI--ou-force-et-courage-d-en-rire-R.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    310 pages du témoignage de Liza LO BARTOLO BARDIN

     

  • Copié sur France3.fr

    TÉLÉTHON 2007 - Divertiss. - Emission spéciale



    ©

    Stéréo.




    Date : 07/12/2007
    Horaire : 20H55 - 23H35
    Durée : 160 mn






    Invités :
    Nicolas Lévy, Marc Peschansky, Luis Garcia.

    Depuis le Château de Vincennes. Information, sensibilisation et partage d'expériences sont au programme de cette première soirée du Téléthon 2007.

    Après 20 ans de combat contre la maladie, l'AFM entame le virage des traitements, avec quinze essais sur l'homme et plus de vingt essais en préparation. A partir de reportages et de témoignages, l'émission dresse un état des lieux de la recherche et de ses perspectives. Des chercheurs, des malades et leurs familles racontent leurs expériences, leurs doutes et surtout leurs espoirs.

    Virginie Lemoine, qui joue actuellement dans «Famille d'accueil», et Hélène Médigue, de l'équipe de «Plus belle la vie», viennent témoigner de leurs rencontres avec des malades. Quant aux téléspectateurs, ils peuvent poser leurs questions par SMS aux scientifiques présents.

  • Objectif de ce 21ème Téléthon

    http://www.millepoetes.operationspeciale.com/

    Objectif solidarité
    (Mardi 6 novembre à 18h00)
    Kad Merad et Liane Foly, seront les parrains du 21ème Téléthon les 7 et 8 décembre prochains pour 30 heures non-stop de solidarité sur France Télévisions.


    L’objectif est clair : dépasser les 101 millions d’euros, record de l’édition 2006 du Téléthon ! C’est en tout cas le souhait de Julie, bientôt 9 ans, atteinte d’une maladie neuromusculaire. C’est elle qui accompagnera les parrains, Liane Foly et Kad Merad, mais aussi Sophie Davant et Nagui, avec la détermination qu’elle montre déjà sur l’affiche de l’événement : « La maladie, je la regarde droit dans les yeux et je ne baisserai pas le regard. »



    Marathon télévisuel unique au monde, le Téléthon aura pour maîtres de cérémonie Sophie Davant et Nagui. Le groupe France Télévisions sera présent sur tout le territoire à travers deux plateaux nationaux, à Paris et à Metz (samedi après-midi), et dans 13 villes ambassadrices, les antennes locales de France 3 rendront compte de la formidable mobilisation populaire partout en France. A noter que, à travers Metz, c’est toute la région Lorraine qui s’engage dans le Téléthon. Enfin, partenaire de la première heure, le groupe Radio France reste fidèle au Téléthon cette année encore, à travers la mobilisation de ses chaînes France Inter, France Info et France Bleu.



    Objectif de ce 21ème Téléthon ? Réussir le grand virage des traitements. Un virage amorcé ces dernières années comme en témoignent les résultats significatifs obtenus grâce aux thérapies innovantes pour des maladies génétiques rares du système immunitaire, de la peau, de la vision ou une maladie plus fréquente comme l’infarctus du myocarde. Aujourd’hui, l’AFM soutient une trentaine d’essais sur l’homme, en cours ou en préparation, concernant 25 maladies différentes. Elle le fait avec un souci d’efficacité et de bénéfice thérapeutique pour des malades longtemps ignorés de la science et de la médecine au nom d’une seule valeur : celle de la vie.


    Source : Club France Télévisions

    http://www.millepoetes.operationspeciale.com/

  • Prête pour le prochain téléthon !

    http://www.millepoetes.operationspeciale.com/


    medium_Cover_Front_ma_poly.4.jpg



    En décembre 2006, ma marraine de téléthon pour les Hautes Alpes, la chanteuse québecqoise Fabienne Thibeault, m'avait soutenue pendant ma manifestation à l'office de tourisme d'Embrun où je vendais mes livres au profit de l'A.F.M. ! Nous avons pu ainsi faire un joli chèque à l'AFM.

    Il en sera de même en décembre 2007 !

    Mon éditeur et moi-même poursuivons l'opération en permanence, tout au long de l'année et plus particulièrement pendant le "TELETHON" !

    Opération spéciale téléthon, à voir :

    http://www.millepoetes.operationspeciale.com/

    Merci de cliquer sur ce lien si vous voulez être informés de notre action.

    epidelune@yahoo.fr

    et sur le site de l'éditeur :
    http://millepoetes.com/

    Autres liens pour plus d'informations :

    http://theatremavie.canalblog.com/ dans les catégories SANTE.

    Liza Lo Bartolo Bardin

    medium_DL_article_8_déc_2006.jpg


    Sur les conseils de l'AFM, je me rapproche de l'institut de myologie à la Pitié Salpétrière pour un meilleur suivi.
    target="_blank"> border="0" ALT="www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites
    Web.">



    Si vous cliquez sur ce lien, vous ouvrez la page du site de l'éditeur qui me parraine pour cette opération spéciale téléthon depuis 2006 :

    http://www.millepoetes.operationspeciale.com/